25 janvier 2016

Le Musée d’art et d’histoire peut être sauvé: non au projet Gandur & Nouvel

A quelques semaines d’un scrutin populaire important pour Genève et la Confédération, voici le dernier communiqué de presse de l’Union démocratique du centre, engagée à sauver le Musée d’art et d’histoire:


MAH : Le dernier coup de bluff de MM. Kanaan et Gandur?


En avril 2015, l’UDC-Ville de Genève a demandé par courrier à M. Sami Kanaan, en vain, des précisions sur plusieurs problèmes liés à la convention signée entre la Ville de Genève et la Fondation Gandur (FGA), à savoir :
- une donation qui aurait dû être approuvée par le Conseil municipal, car assortie de charges et conditions excessives et inégales avec un impact sur les finances communales, et une condition sine qua non : la réalisation du projet Nouvel ;
- une intrusion de la FGA dans la politique culturelle et la planification des expositions du MAH ;
- des frais d’exploitation, de conservation et d’assurances intégralement à la charge de la Ville de Genève ;
- une hausse considérable des coûts.


Force est de constater que dans la mouture du 12 janvier 2016, aucun des problèmes de fond soulevés par l’UDC ne sont résolus et les précisions apportées procèdent d’un simple «toilettage».


Ainsi, par exemple, «les revenus provenant des expositions seront acquis à la FGA en fonction de la répartition des coûts financiers nécessaires à la réalisation des expositions concernées» (art. 4.3) devient «les revenus provenant des expositions seront répartis au pro rata de l’apport de chacune des institutions».


Ou encore, «le MAH mettra à disposition de la FGA ses collaborateurs pour la mise en place des objets et la surveillance dans les salles où se déroulera l’exposition. Cette prestation gratuite sera chiffrée et devra être enregistrée par la FGA à ce titre» (art. 4.4) devient «le MAH mettra à disposition de la FGA ses collaborateurs-trices pour la mise en place des objets et la surveillance dans les salles où se déroulera l’exposition. Cette prestation qui ne fera pas l’objet d’un paiement sera néanmoins chiffrée et enregistrée comme apport financier pour le calcul de la répartition des revenus».


Pour l’assurance «Tous risques expositions», on reste bien sûr dans le même esprit. Ainsi, bien que M. Sami Kanaan ait annoncé que la FGA prendrait seule à sa charge toute extension de couverture, l’art.7.5 de la Convention modifiée est absolument identique à l’art. 8.6 de la Convention initiale : «(…). La FGA s’engage à transmettre toute extension de la couverture qu’elle pourrait contracter!»


Il reste toujours «entendu que la FGA ne participera pas aux frais de fonctionnement du MAH et réciproquement» (art. 5.6). Les charges d’exploitation restent donc en mains de la Ville de Genève qui n’est toujours pas parvenue à les chiffrer et nous sommes rassurés d’apprendre que nous ne devrons pas prendre en charge les frais de fonctionnement de la FGA !


En outre, le Conseil administratif ne met toujours pas en avant - et c’est pourtant fondamental - le fait que, malgré l’évolution importante des coûts (80 mios frs à 140 mios frs), la FGA maintient sa participation conditionnelle et maximale de 40 mios frs pour l’extension seule alors que la Convention révisée fait état d’un coût de 53 mios frs pour la création même de l’ « Espace FGA ».


C’est bien sûr sans compter sur le résultat de la votation du 28 février prochain qui rendra nulles à la fois le projet et cette nouvelle et insatisfaisante convention si le peuple refuse le crédit de 132 mios frs pour la réalisation du projet Nouvel, véritable folie des grandeurs de la Ville de Genève.


Pour information :
Eric Bertinat, chef de groupe et conseiller municipal (076 / 391 25 03)

Voir aussi www.blog.pierrescherb.ch

17:20 Publié dans Art, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

23 janvier 2016

MAH: non à un projet ruineux de 140 millions

Le projet de rénovation et reconstruction imposé par Monsieur Jean-Claude Gandur prévoyait en 2007 des coûts à hauteur de 80 millions, dont un quart, soit 20 millions auraient dû être pris en charge par celui qui voulait être mécène avant de se contenter de devenir un partenaire du Musée d’art et d’histoire. Les surfaces d’exposition auraient alors dû passer à 11’200 m². Sept ans plus tard, les surfaces d’exposition ont été rabotées à 10’700 m², tandis que les coûts ont pris l’ascenseur pour se situer à 140 millions.


A remarquer que cette vertigineuse ascension n’a pas poussé le partenaire du MAH Jean-Claude Gandur à revoir sa participation qui reste figée à la même hauteur, soit 20 millions au lieu des 40 millions souvent faussement avancés. A constater encore que Jean-Claude Gandur ne pense visiblement pas aux intérêts de la collectivité, mais seulement à ses propres intérêts. Au moment du vote sur le projet MAH, le Conseiller administratif Sami Kanaan avait annoncé une modification de la convention Gandur pour enlever quelques points des plus dérangeants équivalents quasiment à une mise à disposition du MAH au seul vouloir de Monsieur Gandur et de sa fondation. Le lendemain du vote, ce dernier avait pourtant exclu publiquement toute renégociation de la convention. Il a donc préféré qu’un référendum soit lancé sans tenir compte des dépenses ainsi engendrées.


Pour plus de détails, je vous invite à visiter mon nouveau blog.

14:11 Publié dans Art, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

03 septembre 2013

Le nozze di Figaro

Avec cet opéra de Wolfgang Amadeus Mozart, le Grand Théâtre ouvre sa nouvelle saison 2013 – 2014, pleine de promesses. En tant que membre de son conseil de fondation, je suis fier de vous l’annoncer et de vous inviter à être nombreux lors des spectacles du plus important acteur culturel de Genève.

Un autre point fort de cette saison sera la présentation intégrale de l’Anneau du Nibelung (Der Ring der Nibelungen) de Richard Wagner. A ne pas oublier l’opéra Nabucco avec son formidable chœur des Hébreux prisonniers chantant « Va pensiero ». J’aurai encore l’occasion de vous en parler, surtout que le programme de cette année est particulièrement riche d’opéras, ballets, récitals et de spectacles.

16:53 Publié dans Art, Musique, Succès | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

09 juillet 2013

Impressions de la Genève internationale

Il fait beau. Les fontaines apportent un peu de fraîcheur. Le jeu des couleurs...

L'art aussi trouve sa place. (4 photos)

Impressions 1.jpg

Impressions 2.jpg

Impressions 3.jpg

Impressions 4.jpg

22:44 Publié dans Art, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

08 juillet 2013

Divertissement au sein de l'OMC

Deux photos prises le 30 juin dans l'ancien bâtiment de l'OMC.

Inauguration OMC 8.jpg

Inauguration OMC 9.jpg

21:55 Publié dans Art, Genève, Humeur, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

02 mai 2013

Emmène-moi à l’opéra

Le Grand Théâtre a bien choisi le titre de la présentation à la presse de sa saison 2013-2014. Le signal de départ sera donné le 9 septembre 2013 avec une pièce de Mozart, Le nozze di Figaro.

La saison sera surtout sous le signe du bicentenaire de la naissance de Richard Wagner, le 22 mai 1813. Le projet s’annonce ambitieux, jugez plutôt : deux cycles complets du Ring des Nibelungen seront donnés durant deux semaines consécutives ! Composé de trois opéras (La Walkyrie, Siegfried et Le Crépuscule des dieux) et d’une « introduction » (L’Or du Rhin, en réalité un premier opéra complet de 2 heures et demie sans pause), il s’agit tout de même d’une œuvre d’une durée totale de presque 17 heures, 5 entractes y inclus.

Avis aux amateurs !

16:30 Publié dans Art, Genève, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

01 mai 2013

Le MUR - FONTAINE

Un chef-d’œuvre en 5 photos:

Le mur-fontaine.jpg



Le mur-fontaine 2.jpg



Le mur-fontaine 3.jpg



Le mur-fontaine 4.jpg

Le mur-fontaine 5.jpg

13:46 Publié dans Art, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

20 mars 2013

L'art de recycler

L'art de recycler en trois photos.

L'art de recycler 1.jpg



L'art de recycler 2.jpg



L'art de recycler 3.jpg

09:17 Publié dans Art, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

15 décembre 2010

Ferdinand Hodler et la tuberculose

 

Ferdinand_Hodler_-_The_Halberdier_1895.jpgA l'âge de huit ans, le célèbre peintre avait déjà perdu son père et deux de ses frères à cause de la tuberculose. Sa mère s'est alors remariée avec un peintre qui a appris son art à son beau-fils.

 

Par la suite, Ferdinand Hodler a perdu tous ses cinq frères et sœurs qui ont succombé à la tuberculose. Celle-ci est parfois qualifiée de « maladie sociale », malgré le fait qu'elle soit principalement provoquée par le Bacille de Koch. Aujourd'hui encore, elle fait deux millions de victimes dans le monde par année approximativement.

 

Ferdinand Hodler a plusieurs fois traité le thème de la mort.

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

NB : N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les newsletters

 

12:47 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferdinand hodler |  Facebook | | | |

08 novembre 2010

Ferdinand Hodler : vente exceptionnelle d'un tableau à Zurich

 

Les dents du midi.jpgLe 27 novembre 2007, une vente aux enchères exceptionnelle a eu lieu. La maison Sotheby's a proposé, ce jour-là, la quatrième version des « Dents du midi » aux acheteurs du monde entier.

 

Selon Stéphanie Schleining, expert d'art suisse citée par Le Matin.ch, ce tableau est comme neuf, sortant de l'atelier du peintre. Il est intact. C'est un élément crucial pour un acheteur.

 

Peint en 1916, ce tableau a été acheté un an plus tard par un particulier. Il n'a jamais été vu sur le marché, juste montré lors de deux expositions en 1938 et 1950. A ce jour, il n'a donc eu qu'un seul propriétaire.

 

"Les dents du midi" ont atteint le prix de 4,9 millions avant d'être retirés de la vente.

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

11:47 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferdinand hodler |  Facebook | | | |