18 juillet 2015

Madeleine Scherb s’exprime à l’assemblée générale des Etats membres de l’OMPI

Voici la vidéo de son intervention:

19:58 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

16 juillet 2015

Une clarification bienvenue

Monsieur Thierry de Saussure, théologien protestant et psychanalyste genevois, a mis le doigt sur une faute de français fâcheuse et de plus en plus répandue, en écrivant son courrier de lecteurs dans la Tribune de Genève (TdG) de ce jour. N’étant pas de langue maternelle française, j’avais commencé à croire qu’il s’agissait d’une particularité de la langue de Voltaire qui m’avait apparemment échappé durant mes études. Que nenni!

Quelle est la faute de français qu’il relève? C’est l’utilisation de deux sujets (qui, il) pour un seul verbe. Au lieu d’écrire “de ce qui se produit”, la faute consiste à écrire “de ce qu’il se produit”. Thierry de Saussure a trouvé la phrase qu’il utilise pour illustrer sa pensée dans la TdG du 7 juillet: “En utilisant cette monnaie (le léman), les habitants contribueront à la construction de leur région et se rapprocheront de ce qu’il se produit sur leur territoire.”

Voici l’enseignement que je tire de ce courrier de lecteur: il vaut mieux faire confiance à son propre intuition (et à une recherche dans son Grevisse), avant de copier les bizarreries lues dans les journaux.

19:23 Publié dans Divers, Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

14 juillet 2015

Un triathlon bien suisse

Il fait beau et chaud. C’est le temps idéal pour un plongeon dans le lac. Un peu moins idéal pour une course à vélo ou à pied. Qu’à cela ne tienne! Les triathloniens se sont lancés avec enthousiasme dans l’aventure. Avant que la Suissesse Nicola Spirig ne remporte sa médaille d’or de quintuple championne d’Europe, le Suisse Sven Riederer avait déjà gagné une médaille d’argent. Il faut dire que le gagnant de sa course, le Français David Hauss habite aussi en Suisse. Décidément, ce triathlon sourit bien aux Suisses.

Cliquez ici pour voir mes photos.

16:56 Publié dans Genève, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

13 juillet 2015

Il gagne le triathlon de Genève en courant pieds nus!

David Hauss a surpris son monde lors du triathlon relais mixte par équipes. En arrivant quasiment au même moment au point de transition vélo-course à pied, le Français a sauté de son vélo et a immédiatement commencé à courir les derniers 1’600 mètres qui le séparaient de l’arrivée. Le Suisse Sven Riederer et l’anglais Thomas Simpson, quant à eux, ont chaussé leurs souliers de course avant de se lancer à la poursuite de Hauss. Il les avait déjà distancé d’une cinquantaine de mètres. Malgré tous les efforts déployés, Sven Riederer n’a pas réussi à l’approcher et encore moins à le doubler.

Hauss explique ce choix surprenant par son origine réunionaise. Il avait l’habitude de passer toute la journée pieds nus sur son île. «J’avais étudié le règlement et je savais qu’il n’était pas obligatoire de mettre des chaussures. Mais ce n’est qu’au dernier moment, en descendant du vélo, que j’ai pris ma décision.»

Pour voir David Hauss courant pieds nus, cliquez ici.

08:36 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

10 juillet 2015

Les premières indications géographiques protégées du Cameroun

L’agence française de développement (AFD) s’engage aux côtés des producteurs traditionnels en les aidant à mettre en valeur leurs produits. Les signes de qualité dont les indications géographiques protégées (IGP) contribuent particulièrement à la promotion des produits de terroir. Ils aident les producteurs à mettre en valeur leur identité ou leur action et de se différencier sur le marché. Ils lient la qualité et la réputation d’un produit à un territoire. Ils permettent ainsi d’améliorer les débouchés commerciaux, d’augmenter les revenus des producteurs locaux et par dessus tout de mieux gérer les ressources naturelles.

L’AFD a ainsi aidé à créer les premières IGP en Afrique et en particulier en Afrique subsaharienne: le poivre de Penja et le miel blanc d’Oku, deux produits du Cameroun, et le café de Ziama de la Guinée. Grâce à l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI), ces IGP sont directement valables dans tous les pays membres, soit au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun, en Centrafrique, au Congo, en Côte d’Ivoire, au Gabon, en Guinée, en Guinée Bissau, en Guinée équatoriale, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal, au Tchad et au Togo.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/01/les-premieres-indicat...

Poivre-du-Penja.jpg

20:07 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle, Succès | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

29 juin 2015

Inauguration du Parc Gustave & Léonard Hentsch

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage!

C’est la citation du poète Bellay que Bénédict Hentsch a choisi au moment de remettre les clés du Parc et d’en transmettre la propriété à la Ville de Genève. Or, le voyage d’Ulysse était parsemé d’embûches. De même, on devine quelques obstacles que Bénédict Hentsch a dû contourner en l’entendant prononcer son discours d’inauguration, ne serait-ce que la prise de la décision de la Fondation Hippomène qu’il préside de léguer à la Ville de Genève la surface correspondante à l’ancien Stade des Charmilles, démoli, assaini et réaménagé à ses frais en parc public.

Je me joins aux remerciements qu’Esther Alder, Maire de la Ville de Genève, a transmis aussi au nom des autorités de la Ville. Je dis donc à mon collègue Constituant Bénédict Hentsch: je tiens à te remercier pour la donation de ce parc!

Pour voir mes photos, cliquez ici.

05:56 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

21 juin 2015

La campagne du référendum contre le MAH est lancée!

4’000 signatures pour s’opposer à un projet mal ficelé, c’est ce que les vrais amis du Musée d’art et d’histoire s’apprêtent à récolter jusqu’au 8 juillet 2015 (art. 77 al. 1 Constitution).

Extrait de l’argumentaire de l’UDC qui combat ce saccage de notre patrimoine public avec Patrimoine suisse, Ensemble à gauche et une partie des Verts:

Non au saccage de notre patrimoine public!

Le projet de rénovation/agrandissement du Musée d’Art et d’Histoire (MAH) imaginé par Jean Nouvel a été accepté le 20 mai dernier par le Conseil municipal. Or, ce projet doit impérativement être combattu. En effet, pour l’UDC, le Conseil administratif a fait preuve, dans cette affaire, d’un amateurisme coupable et nuisible aux finances de la Ville et au Musée, tant sur le plan architectural qu’institutionnel.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/01/la-campagne-du-referendum-contre-le-mah_10.html

20:25 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

29 mai 2015

Sepp Blatter, notre héros national

Il a tout d’un Arnold de Melchtal, d’un Walter Fürst ou encore d’un Werner Stauffacher, les trois Eidgenots qui ont prêté serment au Grütli, sauf qu’il est bien Valaisan. Sinon il résiste tout aussi bien aux grandes puissances d’aujourd’hui que ses prédécesseurs aux Habsbourg et au Saint-Empire.

Et le nombre de ses adversaires est impressionant. Outre les Américains, les Français, les Anglais et même de nombreux Suisses, la Tribune de Genève de ce jour mentionne encore Lennart Johansson, mauvais perdant s’il en est, Michel Zen-Ruffinen, Diego Maradona, Romario, Luis Figo, Michel Platini et Andrew Jennings.

Que la gauche crache sur Sepp Blatter (par exemple la note du blog de Sylvain Thévoz de ce jour), un Suisse qui a réussi à organiser un Mondial de foot en Afrique, est plutôt étonnant. Ne devrait-elle pas être contente de lui qui aide les pays pauvres d’une manière concrète et qui n’oublie pas le continent noir comme les autres?

Les accusations fusent. Rien n’a été prouvé contre Sepp Blatter, malgré les efforts de Michael Garcia, Alexandra Wrage et tant d’autres? Qu’importe! Il a du succès donc il est coupable!

Nul n’est prophète en son pays. Heureusement que d’autres reconnaissent ses qualités.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/01/sepp-blatter-notre-he...

12:12 Publié dans Politique, Sport, Suisse | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | | |

20 mai 2015

Donnons raison au mécène Jean Claude Gandur

Jean Claude Gandur, célèbre collectionneur d’art, souhaitait se lancer, en 2008, dans le mécénat et offrir 20 millions pour la construction du projet Nouvel. C’est ensuite Cäsar Menz, directeur du Musée d’Art et d’Histoire (MAH) à l’époque, qui lui avait proposé d’exposer dans le futur musée ses collections, chose à laquelle Monsieur Gandur n’avait pas pensé. De cette manière, il avait abandonné l’idée du mécénat pour arriver à un partenariat (TdG de ce jour).

Le projet du MAH est cependant aujourd’hui dans une impasse. Il risque, après sa probable acceptation par le Conseil municipal, de se fracasser lors d’un vote populaire. Ne serait-il donc pas préférable d’abandonner la convention viciée avec le partenaire Jean Claude Gandur, de revenir à l’idée initiale du mécène Jean Claude Gandur et d’accepter son généreux don de 20 millions, quitte à ce qu’il expose sa collection dans un musée encore à construire à Montpellier? Ce d’autant plus que le MAH dispose déjà de suffisamment d’objets* pour assurer son fonctionnement après son agrandissement.

* dont la valeur est mise en doute par Etienne Dumont dans Bilan: GENÈVE/Une semaine décisive pour le MAH+. Vraiment?

15:10 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

11 mai 2015

Le rêve des familles genevoises se concrétise pour des requérants d’asile condamnés !

(UDC-Genève, 6 mai 2015) Quelle famille genevoise ne rêverait pas de vivre au centre-ville dans un cinq-pièces avec garage pour un loyer de 1200 F ? Le rêve a bien été réalisé, mais pour un couple de requérants d’asile congolais poursuivi pour abus à l’aide sociale, objet de poursuites et de plusieurs actes de défaut de biens.

Genève fait depuis de nombreuses années les frais d’une immigration subie et non choisie. Le prix des appartements explose et trouver un logement relève du parcours du combattant. De son côté, l’Office cantonal du logement et de la planification foncière (OCLPF), attribue un cinquième des logements subventionnés au sens de la loi fédérale sur le logement et la protection des locataires, sans prendre en compte la nationalité ou la nature du titre de séjour du demandeur dans ses critères de priorisation des demandes de logement, définis par la pratique administrative PA/L/39.04.

Résultat de cette politique qui refuse de prioriser les citoyens suisses et les étrangers titulaires d’une autorisation d’établissement de durée indéterminée (permis C), des requérants d’asile au bénéfice d’une admission provisoire logés au foyer des Tattes se voient attribuer de confortables logements que nombre de familles genevoises ne parviennent pas à obtenir.

L’UDC dépose une motion demandant de modifier la pratique administrative de l’OCLPF relative aux règles de priorisation des demandes de logement afin de prioriser les demandes des citoyens suisses et des étrangers titulaires d’une autorisation d’établissement de durée indéterminée (permis C).

Quittant le canton d’Argovie où Madame a été condamnée au pénal pour abus à l’aide sociale et a laissé derrière elle 3 actes de défaut de bien, le couple VK et leurs enfants, requérants d’asile au bénéfice d’une admission provisoire, ont été logés par le Canton de Genève au foyer des Tattes à Vernier avant de se voir attribuer en urgence le rêve de toute famille genevoise : un 5 pièces dans l’hypercentre, avec garage, chemin des Tulipiers, 4ème étage, pour 1’200 francs de loyer.

Pour tous renseignements:
Patrick Lussi, député et chef de groupe, 076/364 17 27
Céline Aumaudruz, présidente et conseillère nationale, 079 874 83 97​

12:43 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |