30 juin 2014

La fin du football minimaliste

La mode a été lancée par l’Italie et est devenue le standard aujourd’hui : faire un but, puis se reposer dessus à tout prix quitte à tuer le match. Or, ce mondial annonce peut-être un retour à un football plus agressif.

Observons donc les matchs qui ont été caractérisés par ce que je nommerai le football minimaliste. Force est alors de constater que toutes les équipes qui se sont adonnées à ce petit jeu-là l’ont payé au prix fort.

La Côte d’Ivoire a été la première victime. Après une ouverture par la Grèce à la 42e minute, elle a pu égaliser à la 74e minute. Sachant qu’un match nul lui suffirait pour la qualification, elle s’est alors contentée de tout mettre à la défense. Résultat des courses : Un pénalty à la 93e minute et une élimination du mondial !

Puis vint le tour de l’Italie. Forte d’une qualification assurée d’entrée de jeu, elle s’est barricadée et n’a jamais vraiment cherché à faire un but - jusqu’à la 81e minute, lorsque l’Uruguay a marqué et détruit en même temps les spéculations des Italiens. Il fallait alors inscrire un but immédiatement, mais - hélas - le temps manquait autant que les attaquants et le couperet pour l’Italie est tombé à peine dix minutes plus tard.

Le tour est au Pays-Bas contre le Mexique. De manière surprenante, le Mexique a inscrit un but après 48 minutes de jeu. Se sachant qualifié, il a tout fait pour le sauver, en sacrifiant largement ses attaques à cette fin. Il a été surpris par l’égalisation à la 88e minute, avant de sombrer sur pénalty à la 94e minute, au temps additionnel.

La dernière victime de cette façon délétère de jouer est le Costa Rica. Comment cela, vous demandez-vous, le Costa Rica ne s’est-il pourtant pas qualifié ? Évidemment. Néanmoins, après avoir mené 1 à 0 dès la dixième minute du jeu, il s’est aussi consacré à la défense et à la sauvegarde de son seul but de différence. Jouant à 10 après un carton rouge encaissé par Oscar Duarte à la 66e minute, elle a fini par concéder l’égalisation à la 91ème minute, au temps additionnel. Il lui fallait alors souffrir trente longues minutes de plus avant d’être sauvé par un sans faute lors des tirs au but.

Le message d’abandonner le football minimaliste aurait-il passé auprès des entraineurs ? L’avenir le montrera.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/la-fin-du-football-mi...

17:37 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

29 juin 2014

Le Brésil fait taire les mauvaises langues

En battant le Chili dans la séance des tirs au but, le Brésil a trouvé les ressources pour s’imposer face à une grande équipe, la même qui avait renvoyé le champion en titre à la maison. Les Espagnols s’en souviendront encore longtemps. Des mauvaises langues avaient bien commencé à insinuer que le Brésil était protégé par les arbitres, voir qu’il y avait eu des dessous-de-table, afin de favoriser son avancée au mondial. Le match Brésil – Chili a clairement prouvé qu’il n’en était rien. L’arbitre a fait un grand effort pour rester neutre, voire a même sifflé carrément contre le Brésil.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/le-bresil-fait-taire-les-mauvaises.html

11:25 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

21 juin 2014

La Suisse sauve son honneur et retrouve sa chance

La chance a souri à la France d’entrée de jeu. Les joueurs suisses manquaient d’incroyables occasions. Au lieu de contrer tout de suite en inscrivant le 1 à 1, les Suisses se sont laissés avoir à la reprise et, quelques secondes plus tard, ont encaissé le 2 à 0. Puis un but leur a été refusé pour un hors jeu quelque peu douteux.

Quelques minutes plus tard, l’arbitre a même sifflé un penalty après une prétendue faute de Djourou. La chance semblait enfin revenir à la Suisse, car Diego Benaglio a arrêté le penalty de Benzema ! Elle n’était pourtant pas encore au bout de sa peine et a dû subir un douloureux 5 à 0 !

Il fallait attendre la 81ème minute et le goal de Dzemaili pour que la chance change de main. Cette fois-ci c’était pour de bon. A peine cinq minutes plus tard, Granit Xhaka a marqué le 5 à 2. Et le dernier but de la France n’a pas été validé, car l’arbitre a eu l’idée géniale de siffler l’arrêt en pleine action des Français.

La chance reste fidèle aux Suisses avec l’Equateur qui bat le Honduras 2 à 1.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/la-suisse-sauve-son-h...

11:11 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

13 juin 2014

4 à 0, le Brésil commence fort son mondial

Hier soir dans le stade de Sao Paulo provisoirement nommé Arena Corinthians, les joueurs croates n’ont pas fait le poids face à l’équipe de Luis Felipe Scolari. Malgré le score final de 3 à 1, tous les quatre buts ont été inscrits par les joueurs brésiliens.

Ainsi, sans l’aide providentielle de Marcelo qui a poussé le ballon dans son propre but, les Croates risquaient fort de sortir sans marquer. Ce n’est donc pas seulement grâce à l’arbitre japonais Yuichi Nishimura que le Brésil s’est imposé, mais bien par la supériorité de son jeu.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/4-0-le-bresil-commenc...

16:21 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

08 juin 2014

Les joueurs de foot sont des personnes responsables

Les joueurs du Cameroun ont refusé de prendre leur avion pour le Brésil, ce matin. Ils exigeaient une prime de participation de 182'000 € par joueur avant leur départ. Les fans camerounais étaient interloqués devant une telle bassesse de la part des joueurs qui gagnent déjà largement leur vie durant le reste de l’année.

Heureusement qu’il n’en est rien. Les footballeurs camerounais ne sont pas des irresponsables mus par la seule recherche de leur profit. En réalité, ce sont des pères de famille responsables. Ils voulaient seulement responsabiliser ceux qui dirigent l’équipe nationale, a déclaré leur capitaine Samuel Eto’o : « Il y a de quoi nous payer, si nous demandons cette somme, c’est parce ce que nous la méritons. »

Tout est bien qui finit bien, à moins…

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/les-joueurs-de-foot-s...

22:29 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

06 mai 2014

Le piège du divorce à l’amiable

Le nouveau droit du divorce a dès l’an 2000 abandonné le principe de la culpabilité en matière de divorce. Il a été remplacé par l’entente des époux sur le principe du divorce et ses conséquences (logement, enfants, prévoyance professionnelle, etc.), sinon par une séparation de fait de deux ans ou, exceptionnellement, à cause d’une rupture du lien conjugal pour des motifs sérieux.

Ces trois possibilités ne sont pourtant pas accessibles pour tout le monde. Et une fois de plus, c’est les pauvres et la classe moyenne qui trinquent. En cas de mésentente grave, mais qui n’a pas entrainé une rupture du lien conjugal dans le sens de l’art. 115 CC, l’épouse ou l’époux qui ne supporte plus le mariage, mais qui ne dispose pas des moyens financiers pour se payer le luxe d’un deuxième logement, se voit privé de son droit légitime de divorcer, si son partenaire refuse le divorce.

Divorce.jpeg



http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/le-piege-du-divorce-l...

09:34 Publié dans Droit civil | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

03 mai 2014

Une rencontre surprenante

On n’a pas tous les jours l’occasion de voir un alpaga et encore moins un jeune alpaga à côté de sa mère. Je n’ai donc pas résisté longtemps à la tentation de les prendre en photos. Voici le résultat:

Alpaga 2.jpg

Alpaga 3.jpg



http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/une-rencontre-surpren...

17:59 Publié dans Divers, Photos | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

29 avril 2014

The future networked car

Le symposium de l’Union Internationale de Télécommunications (UIT) avait beau se tenir au 84ème Salon International de l’Auto et accessoires à Genève, il n’y avait pas l’ombre d’une référence à la langue de Voltaire. Heureusement que Jean Todt, président de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) parle anglais, sinon il n’aurait pas pu s’exprimer, car aucune traduction n’était prévue non plus. Passons.

Ce symposium de deux jours réunissait des leaders de l’industrie automobile, du sport automobile, des associations internationales de l’automobile et des spécialistes des télécommunications. Voyez plutôt : Jean Todt, Général Victor Kiryanov, Malcolm Johnson, Dr Scott C. Ratzan, Dr Oleg Chestnov, Dr Hamadoun I. Touré, Johan de Nysschen, T. Russell Shields, Jeffrey J. Owens, Eva Molnar pour ne mentionner que les intervenants de la première matinée.

Salon de l'auto 1.jpg



Salon de l'auto 2.jpg



http://blog.pierrescherb.ch/2017/06/the-future-networked-car.html

20:02 Publié dans Divers, Genève, Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

27 avril 2014

Kwibuka20

Une lueur d’espoir 20 ans après le génocide. Le Rwanda voulait donner un signe clair que le passé est dorénavant dépassé. Dépassé oui, mais pas oublié, car la mémoire à l’horreur d’un peu plus de 100 jours avec plus d’un million de Tutsi morts est ineffable.

Au Centre International des Conférences de Genève, après une minute de silence en l’honneur des Tutsis assassinés, le court-métrage « Kwibuka20 (le mot en kinyarwanda, une langue rwandaise, signifiant mémoire, commémoration), remember, unite, renew » a été présenté. Puis plusieurs orateurs ont pris la parole dont Me Nils de Dardel, mon collègue constituant. En suivant la tradition de Jean Ziegler, il a réussi à mêler la Suisse de la deuxième guerre mondiale avec les événements d’il y a 20 ans, afin de réclamer une prise de conscience de la culpabilité des Suisses pour le génocide du Rwanda. Fallait le faire!

906453_68960676.jpg



http://blog.pierrescherb.ch/2017/06/kwibuka20.html

22:20 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

22 avril 2014

Construire la société de l’information

En 2003, des participants du monde entier se sont réunis à Genève afin d’examiner ce qu’ils considéraient comme un défi mondial pour le nouveau millénaire. Le sommet mondial sur la société de l’information (WSIS) a alors accouché d’un document intitulé Déclaration de principes.

Aujourd’hui, l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) est en train d’examiner les progrès obtenus durant ces 10 dernières années et de fixer les objectifs pour l’avenir. Est-ce que ce qui a été nommé Notre conception commune de la société de l’information colle à la réalité ? Qu’en est-il des principes fondamentaux d’une société de l’information pour tous ?

20:04 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |