03 août 2014

Un 1er août au parc La Grange (avec 3 photos)

Les couleurs du drapeau suisse étaient bien présentes pour mettre le Grand Genève en avance. La Suisse était donc bien au centre de la fête. Le nouveau maire Sami Kanaan a même tenu à dire quelques phrases en suisse-allemand, pour souligner une partie de ses origines, tout en admettant que seulement quelques personnes du public comprenaient ce qu’il disait. Il a également souhaité une bonne fête de premier août en italien et en rumantsch.

La fête fut aussi l’occasion d’essayer la marche nordique, activité organisée par la commune de Vétraz-Monthoux, et de déguster les produits du terroir du Grand-Genève.

1er août 2014, 2.jpg


1er août 2014, 4.jpg


1er août 2014, 6.jpg



Pour voir d'autres photos du 1er août, rendez-vous sur mon site www.pierrescherb.ch/blog

http://blog.pierrescherb.ch/2017/03/un-1er-aout-au-parc-la-grange-avec-3.html

11:59 Publié dans Genève, Photos, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

17 juillet 2014

Tout est bien qui finit bien

Le mondial 2014 se termine logiquement sur une victoire de l’Allemagne. Sachant qu'au foot, seul compte le résultat, j’ose quand même affirmer qu’elle est largement méritée.

La Suisse reste à la 9ème place du classement mondial de la FIFA, juste devant la France, histoire de la consoler du dernier match contre ce pays perdu 2 à 5.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/03/tout-est-bien-qui-finit-bien.html

08:57 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

13 juillet 2014

Brésil : remettre les pendules à l’heure

Après ces derniers jours un peu fous, il était temps de revenir aux réalités. Aussi, Luiz Felipe SCOLARI a-t-il dit au journaliste de la Tribune de Genève que, dans une compétition avec de très bonnes équipes, il était toujours possible de perdre, à un moment ou à un autre. Même comme cela, le Brésil avait gagné, en un an et demi, la Coupe des Confédérations et terminé au mondial dans les quatre premiers du monde.

Quant à son équipe, il a tenu à dire qu’elle était encore très jeune. Même après avoir pris sept buts contre l’Allemagne ou encaissé un but dès les premières minutes contre les Pays-Bas, elle avait bien joué et s’était créée des opportunités. Elle sera marquée comme une génération qui avait commencé une étape pour le mondial 2018 avec un classement parmi les quatre meilleurs du monde.

Personnellement, SCOLARI dit avoir participé trois fois à une Coupe du monde, deux fois avec le Brésil et une fois avec le Portugal. Il avait gagné une fois, en 2002, et les deux autres fois, il avait fini parmi les quatre meilleurs du monde. Il ne se lamenterait donc pas toute sa vie.

En revanche, il n’a même pas fait allusion à la sortie pour blessure de Neymar. A rappeler encore que le Brésil est le seul pays à avoir gagné cinq fois la Coupe du monde, suivi de l’Italie (4 fois) et de l’Allemagne (3 fois).

http://blog.pierrescherb.ch/2017/04/bresil-remettre-les-p...

14:12 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

09 juillet 2014

Les Brésiliens sont les champions pour battre des records

Aller jusqu’au bout de la détresse – et trouver la force de continuer, la joie de vivre et de rebondir.

Le Brésil étant mené 6 à 0 lorsque, à la 79ème minute, surgit devant le but brésilien André Schürrle. Il récupère le ballon et l’envoie à la barre transversale d’où il rebondit vers le fond des filets. Un but magnifique ! Les Brésiliens venant de subir le 7 à 0 n’ont pu que constater la beauté du geste. Ils se sont mis à l’applaudir et à applaudir en même temps ce joueur allemand, cette équipe allemande qui venait d’humilier leur propre équipe, leur propre pays. Onze minutes plus tard, Oscar a délivré le Brésil en marquant à son tour pour le 7 à 1 final. L’honneur, au moins, est sauvée.

Et pour terminer, mon filleul brésilien a encore eu la sagesse de trouver un élément positif dans cette défaite en formulant ce texte qui m’a servi de titre : Brasil….we are so good at breaking records!!

http://blog.pierrescherb.ch/2017/04/les-bresiliens-sont-l...

11:43 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

07 juillet 2014

Les Pays-Bas gagnent avec l’aide de l’arbitre ; l’Argentine qualifié

Une fois de plus l’arbitre a largement contribué à la victoire de l’équipe gagnante. Cette fois-ci, il n’a pas sifflé un pénalty inexistant à la dernière minute des arrêts de jeu. Son influence a été plus insidieuse. Ainsi, il a systématiquement sanctionné la moindre petite faute des Costariciens, tout en s’abstenant, à deux exceptions près, de corriger les fautes les plus graves des Néerlandais. Tout au plus s’est-il contenté de les sermonner amicalement.

Lors de la séance des tirs au but, le gardien Tim Krui, venu au terrain uniquement à cette occasion, s’est carrément avancé tout près des joueurs sélectionnés pour le tir apparemment en les menaçant ou en les insultant. L’arbitre, se tenant juste à côté, a laissé faire. Cette action incongrue a même étonné les journalistes de la RTS, qui étaient dans leurs commentaires par ailleurs presque aussi partials que l’arbitre.

Dans le football, le mérite ne comptant pour rien et le résultat pour tout, c’est donc les Pays-Bas et l’Argentine, victorieux contre la Belgique, qui se qualifient pour les demi-finales.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/04/les-pays-bas-gagnent-...

09:07 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

05 juillet 2014

Le Brésil s’impose malgré l’arbitre; la France rejoint la Suisse

Une fois de plus, l’arbitre a voulu prouver son indépendance face au pays organisateur du mondial 2014. L’espagnol Carlos Velasco s’est ainsi quasiment rendu invisible, ce qui a largement profité aux Colombiens (deux cartons jaunes seulement, un pénalty contre le Brésil). Connus pour leur agressivité, ils ne se sont pas gênés, au point de fracturer une vertèbre de Neymar et de l’éliminer de cette manière du mondial.

Blesser les joueurs adverses et s’imposer, avait aussi fort bien réussi à la France (commotion cérébral du Suisse Steve von Bergen, double fracture tibia-péroné du Nigerian Ogenyi Onazi). Elle s’est finalement heurtée aux carrures imposantes des Allemands et a logiquement quitté le mondial.

Allez les Bleus – à la maison !

08:24 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

30 juin 2014

La fin du football minimaliste

La mode a été lancée par l’Italie et est devenue le standard aujourd’hui : faire un but, puis se reposer dessus à tout prix quitte à tuer le match. Or, ce mondial annonce peut-être un retour à un football plus agressif.

Observons donc les matchs qui ont été caractérisés par ce que je nommerai le football minimaliste. Force est alors de constater que toutes les équipes qui se sont adonnées à ce petit jeu-là l’ont payé au prix fort.

La Côte d’Ivoire a été la première victime. Après une ouverture par la Grèce à la 42e minute, elle a pu égaliser à la 74e minute. Sachant qu’un match nul lui suffirait pour la qualification, elle s’est alors contentée de tout mettre à la défense. Résultat des courses : Un pénalty à la 93e minute et une élimination du mondial !

Puis vint le tour de l’Italie. Forte d’une qualification assurée d’entrée de jeu, elle s’est barricadée et n’a jamais vraiment cherché à faire un but - jusqu’à la 81e minute, lorsque l’Uruguay a marqué et détruit en même temps les spéculations des Italiens. Il fallait alors inscrire un but immédiatement, mais - hélas - le temps manquait autant que les attaquants et le couperet pour l’Italie est tombé à peine dix minutes plus tard.

Le tour est au Pays-Bas contre le Mexique. De manière surprenante, le Mexique a inscrit un but après 48 minutes de jeu. Se sachant qualifié, il a tout fait pour le sauver, en sacrifiant largement ses attaques à cette fin. Il a été surpris par l’égalisation à la 88e minute, avant de sombrer sur pénalty à la 94e minute, au temps additionnel.

La dernière victime de cette façon délétère de jouer est le Costa Rica. Comment cela, vous demandez-vous, le Costa Rica ne s’est-il pourtant pas qualifié ? Évidemment. Néanmoins, après avoir mené 1 à 0 dès la dixième minute du jeu, il s’est aussi consacré à la défense et à la sauvegarde de son seul but de différence. Jouant à 10 après un carton rouge encaissé par Oscar Duarte à la 66e minute, elle a fini par concéder l’égalisation à la 91ème minute, au temps additionnel. Il lui fallait alors souffrir trente longues minutes de plus avant d’être sauvé par un sans faute lors des tirs au but.

Le message d’abandonner le football minimaliste aurait-il passé auprès des entraineurs ? L’avenir le montrera.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/la-fin-du-football-mi...

17:37 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

29 juin 2014

Le Brésil fait taire les mauvaises langues

En battant le Chili dans la séance des tirs au but, le Brésil a trouvé les ressources pour s’imposer face à une grande équipe, la même qui avait renvoyé le champion en titre à la maison. Les Espagnols s’en souviendront encore longtemps. Des mauvaises langues avaient bien commencé à insinuer que le Brésil était protégé par les arbitres, voir qu’il y avait eu des dessous-de-table, afin de favoriser son avancée au mondial. Le match Brésil – Chili a clairement prouvé qu’il n’en était rien. L’arbitre a fait un grand effort pour rester neutre, voire a même sifflé carrément contre le Brésil.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/le-bresil-fait-taire-les-mauvaises.html

11:25 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

21 juin 2014

La Suisse sauve son honneur et retrouve sa chance

La chance a souri à la France d’entrée de jeu. Les joueurs suisses manquaient d’incroyables occasions. Au lieu de contrer tout de suite en inscrivant le 1 à 1, les Suisses se sont laissés avoir à la reprise et, quelques secondes plus tard, ont encaissé le 2 à 0. Puis un but leur a été refusé pour un hors jeu quelque peu douteux.

Quelques minutes plus tard, l’arbitre a même sifflé un penalty après une prétendue faute de Djourou. La chance semblait enfin revenir à la Suisse, car Diego Benaglio a arrêté le penalty de Benzema ! Elle n’était pourtant pas encore au bout de sa peine et a dû subir un douloureux 5 à 0 !

Il fallait attendre la 81ème minute et le goal de Dzemaili pour que la chance change de main. Cette fois-ci c’était pour de bon. A peine cinq minutes plus tard, Granit Xhaka a marqué le 5 à 2. Et le dernier but de la France n’a pas été validé, car l’arbitre a eu l’idée géniale de siffler l’arrêt en pleine action des Français.

La chance reste fidèle aux Suisses avec l’Equateur qui bat le Honduras 2 à 1.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/la-suisse-sauve-son-h...

11:11 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

13 juin 2014

4 à 0, le Brésil commence fort son mondial

Hier soir dans le stade de Sao Paulo provisoirement nommé Arena Corinthians, les joueurs croates n’ont pas fait le poids face à l’équipe de Luis Felipe Scolari. Malgré le score final de 3 à 1, tous les quatre buts ont été inscrits par les joueurs brésiliens.

Ainsi, sans l’aide providentielle de Marcelo qui a poussé le ballon dans son propre but, les Croates risquaient fort de sortir sans marquer. Ce n’est donc pas seulement grâce à l’arbitre japonais Yuichi Nishimura que le Brésil s’est imposé, mais bien par la supériorité de son jeu.

http://blog.pierrescherb.ch/2017/05/4-0-le-bresil-commenc...

16:21 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |