22 août 2010

Le baptême du scout (3)

 

Je ne dus pas rester longtemps à l'hôpital, mais mon œil beurré prit toutes les couleurs durant une à deux semaines, noir, bleu foncé, bleu, rouge, jaune, etc. Les scouts m'avaient donné le nom « Chucho » (Lisp), ce qui ne me rendit pas particulièrement heureux.

 

Quelques mois après, nous déménageâmes de Frauenfeld. Je quittai les scouts et il ne m'en reste que la mémoire. N'aurais-je pas continué mon engagement depuis mon village situé seulement à 8 km de Frauenfeld, si cet événement ne m'avait pas encore secrètement hanté ? Nul ne le saura jamais.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:29 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scouts, frauenfeld |  Facebook | | | |

19 août 2010

Le baptême du scout (2)

 

Un scout me banda les yeux et s'assura que je ne voyais plus rien. Puis il m'expliqua : « Tu dois faire ce que je te dis. Si je te dis d'avancer, tu avances ; si je te dis de tourner à droite, tu tournes à droite, et ainsi de suite... Maintenant avance lentement tout droit. » Je m'exécutai. « Tourne à gauche. » J'accomplis le mouvement. « Et maintenant tu commences à courir. »

 

Scouts à Frauenfeld 1.jpg

 

Le scout qui me guida s'attendait peut-être à une hésitation de ma part ou son attention a été prise par d'autres choses. Toujours est-il que je m'élançai à pleine vitesse. Je courus, courus et courus encore... avant de me réveiller dans un lit d'hôpital. Ma course intrépide avait été freinée par un arbre me bloquant le chemin.

 

A suivre...

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

08:34 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : scouts, frauenfeld |  Facebook | | | |

18 août 2010

Le baptême du scout

 

J'avais dix ans et j'étais louveteau depuis un ou deux ans déjà. Le moment tant attendu approcha : mon baptême de scout ! Puis un samedi après-midi, j'avais enfin le droit de passer à l'action.

 

Scouts.jpg


 

Je rencontrai les scouts devant leur bâtiment à côté d'une forêt à Frauenfeld (TG). Après une marche par le bois, la première épreuve m'attendit, la descente en rappel d'une falaise d'une vingtaine de mètres. Mon cœur battit la chamade à l'idée de me lancer ainsi pour la première fois dans le vide. Tout se passa cependant bien. Je fus donc admis à la deuxième épreuve.

 

A suivre...

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:15 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : scouts, frauenfeld |  Facebook | | | |